Michel TonnerreMichel TonnerreMichel TonnerreMichel TonnerreMichel TonnerreMichel TonnerreMichel TonnerreMichel TonnerreMichel TonnerreMichel Tonnerre

liste des textes (75)

-A moi, à moi la mer

-Amor Salud (y pesetas)

-Anna

>Au quai Billy

-Barbe noire

-Bermudes

-Blue hole

-Brume

>C'est la mer

-C'est ma vie

-Cargo

-Clémentine

-Connaissance de gosse

-Coup d'gong

-Doigts corail

-Et si...

-Fanny Hill

-Fifteen Men

-Fleur de Lampaul

-Gaël

-George Merry

-Guerre

-Hillian Fellers (Cap'tain Hunton)

>Hoëdic

-Je t'aimerai

-Johnny

-L'affranchie

-L'Ankou marin

-L'étranger

-L'oiseau noir

-L'Olonnois

-La Rochelle

-Le gabier noir

-Le Havre (fumier d'baleine)

-Le Marlborough

>Le vieux

-Les filles de New-York City

>Les goémonniers

-Les quatre mâts barque

-Les trois caps

-Leviathan's Inn

-Lorient

-Lorient Port Louis

-Loulou la négresse

-Loup solitaire

-Lulu

-Ma fille

-Madagasque

-Mascareignes

-Maureen

-Mélanie

-Mirages

-Mission

>Mon petit garçon

-Noire est la couleur

-Noroît

-Nos camarades

-Oh Di Oh... La criée

-Oublié

-Printemps 100 002

>Quinze marins

-Reagan Dougan

-Rencontre fortuite

-Retard

-Rock Island

>Sables

-Saint-Nazaire

-Salomon

-Sanguinaires

-Satanicles

>Sillon de Talberg

-Sovereign of the sea

-Tambour

-Un vieil air de bastringue

-Vire au cabestan

 

Page Imprimable

A moi, à moi la mer

(Michel Tonnerre / David Bellec)
Ils étaient plus sauvages que tes chevaux Léo
Martelant le rivage en immenses troupeaux
Piaffant aux roches dures leur arrachant des larmes
Des larmes d'autant pures que peu dénuées de charmes

Dans un bruit de tonnerre à l'horizon qui crache
Ils disent à la mer à moi la terre me lâche

Dans le café du haut au bout de la montée
Où tous les matelots souvent se racontaient
Leurs yeux étaient sévères leurs peines étaient douceur
C'étaient des yeux de pierre et des pierres de coeur

Dans un bruit de tonnerre à l'horizon qui crache
Il disait à la mer à moi la terre me fâche

Certains en disaient trop d'autres ne parlaient pas
Dans le café du haut les vieux savaient déjà
Et toujours le galop et le bruit de la mer
Derrière les rideaux au travers de la pierre

Dans un bruit de tonnerre à l'horizon qui crache
A moi à moi la mer à moi la terre me lâche

Demain demain après quand le vent mollira
Debout dans les agrès encore il leur faudra
Remettre de la toile au gré de leurs errances
Et faire claquer les voiles en nouvelles partances

Alors dans le matin à l'horizon qui crache
Ils crieront à la mer à moi la terre me lâche
 

Copyright © 2004-2014 Steff - Tous droits réservés - connexion