Michel TonnerreMichel TonnerreMichel TonnerreMichel TonnerreMichel TonnerreMichel TonnerreMichel TonnerreMichel TonnerreMichel TonnerreMichel Tonnerre

liste des textes (75)

-A moi, à moi la mer

-Amor Salud (y pesetas)

-Anna

>Au quai Billy

-Barbe noire

-Bermudes

-Blue hole

-Brume

>C'est la mer

-C'est ma vie

-Cargo

-Clémentine

-Connaissance de gosse

-Coup d'gong

-Doigts corail

-Et si...

-Fanny Hill

-Fifteen Men

-Fleur de Lampaul

-Gaël

-George Merry

-Guerre

-Hillian Fellers (Cap'tain Hunton)

>Hoëdic

-Je t'aimerai

-Johnny

-L'affranchie

-L'Ankou marin

-L'étranger

-L'oiseau noir

-L'Olonnois

-La Rochelle

-Le gabier noir

-Le Havre (fumier d'baleine)

-Le Marlborough

>Le vieux

-Les filles de New-York City

>Les goémonniers

-Les quatre mâts barque

-Les trois caps

-Leviathan's Inn

-Lorient

-Lorient Port Louis

-Loulou la négresse

-Loup solitaire

-Lulu

-Ma fille

-Madagasque

-Mascareignes

-Maureen

-Mélanie

-Mirages

-Mission

>Mon petit garçon

-Noire est la couleur

-Noroît

-Nos camarades

-Oh Di Oh... La criée

-Oublié

-Printemps 100 002

>Quinze marins

-Reagan Dougan

-Rencontre fortuite

-Retard

-Rock Island

>Sables

-Saint-Nazaire

-Salomon

-Sanguinaires

-Satanicles

>Sillon de Talberg

-Sovereign of the sea

-Tambour

-Un vieil air de bastringue

-Vire au cabestan

 

Page Imprimable

Oh Di Oh... La criée

(Michel Tonnerre)
Le capitaine râle si tôt le matin
Il veut qu'on déhale, il nous prend pour des chiens
Le second est grognon, le navire sous amures
Prend de l'eau dans les fonds et gémit des membrures

Oh di oh oh oh hisse et haut
Oh di oh hey matelot
Oh di oh oh oh hisse et haut
Oh di oh oh


Stan Hugill en colère nous assène ses chants
Et nous pauvre misère on vire au cabestan
Les mat'lots à hâler, la chique entre les dents
Le cap'tain' à gueuler dans ce foutu gros temps

Oh di oh oh oh hisse et haut
Oh di oh hey matelot
Oh di oh oh oh hisse et haut
Oh di oh oh


Le capitaine râle si tôt le matin
Il veut qu'on déhale, il nous prend pour des chiens
On l'pass 'ra nom de Dieu, ce foutu Cap Lewin
On lui f'ra voir au vieux ce que c’est qu'la marine

Oh di oh oh oh hisse et haut
Oh di oh hey matelot
Oh di oh oh oh hisse et haut
Oh di oh oh


Le capitaine râle si tôt le matin
Il veut qu'on déhale, il nous prend pour des chiens
Le second est grognon, le navire sous amures
Prend de l'eau dans les fonds et gémit des membrures

Oh di oh oh oh hisse et haut
Oh di oh hey matelot
Oh di oh oh oh hisse et haut
Oh di oh oh


Crocs d'acier dégoulinants, cirés jaunes et godillots, bruits de caisses et cris des goélands, œil rougi avide de sang, grands coups d'ailes...

Ronronnement lancinant des bolinders au ralenti...

Quelques crabes verts frétillent dans leurs caisses jaunes et bleues.

La grosse langoustine, fugueuse et malicieuse, d'un coup de queue vengeur, plein d'une vigueur
insoupçonnée, se propulse en sautant tout le long d'une travée.

C’est l'empoigne ici à l'heure de la vente dans le vieux port breton, sous les lampadaires blafards.

Les hommes crient, les oiseaux craillent, chipant lançons, sardines, harengs. C'est l'univers géant des marins à leur débarquement, l'eau salée ruisselante dégoutte dans les bottes...

Ce sont les propos rudes, les injures, les enchères...

C’est l'univers banni des hommes de la mer...
 

Copyright © 2004-2014 Steff - Tous droits réservés - connexion